LA TOTALE

22 janvier 2018

Le mois vert, c'est quoi ???

J'ai pris la décision, courant décembre, de faire un mois sans alcool !! 

Alors peut être que pour vous ça ne signifie rien, mais pour moi, ça veut dire beaucoup ... :)

Pour résumer la situation, j'ai pris pour habitude de boire l'apéro chaque soir, en rentrant de ma journée de travail. Je bois donc 1, 2 voire 3 verres de rouge, chaque soir. Ca me permet de zapper mes journées de boulot qui sont catastrophiques depuis quelques mois. Alors je sais bien que l'alcool n'est pas une solution, mais pour moi, ça a toujours été un vrai plaisir. Comme dit la chanson "boire un petit coup, c'est agréable ; boire un petit coup, c'est doux) ...

Donc, courant décembre, je me suis fixé un défi, un objectif : nettoyer mon organisme des divers abus des derniers mois passés. Cela fait donc une semaine que je ne bois que de l'eau, des jus de légumes, du thé, de la tisane et parfois un peu de café (je suis hystérique de boire du café, je le sais, mais je suis comme ça moi, j'ai besoin de vivre à 100 à l'heure ...) :D

Et bien contre toute attente, ça ne me manque pas. Je bois chaque soir un apéro non alcoolisé et j'aime assez. Sauf le samedi soir, où là, c'est quand même bien compliqué de ne pas avoir son liquide bordeaux avec soi, en cuisinant. 

Par contre, le monde a un vrai problème avec l'alcool, je trouve ! Ce week end, nous avons regardé, avec mon petit, "Ratatouille". Je ne pensais pas voir autant de vin dans un dessins animés !!! Ils ne font que boire, les bougres !!! Le critique culinaire piccole à outrance, les chefs en cuisine, pareil, les clients du resto, pas mieux ! Je voyais du vin partout alors que je ne me l'autorise pas. Nan mais MERDE quoi. Même dans le DA "Tarzan", que nous avons regardé hier, ils boivent du vin. Nan mais c'est quoi leur problème à tous ?? On vit dans un monde d'alcooliques, je vous le dis moi. Même mon fils a eu cette reflexion très intéressante "ils ont tous droit de boire du jus de raisin et pas moi !"

Alors les plus de cette semaine "verte", je n'en ai pas hein, à part être fière de moi, chaque jour qui passe. Les moins : Je n'ai jamais eu autant mal à la tête depuis que je bois ce qui hydrate et qui fait soit disant du bien !! J'ai une sinusite qui me pète les yeux et les joues. Forcément, je pense que dans le vin, il y a un anti-inflammatoire très puissant ... qu'on ne retrouve pas dans le jus de tomate, par exemple.

Je vais donc encore m'accrocher à mon défi pendant 3 GROSSES semaines (j'ai envie de pleurer rien qu'en l'écrivant, ahah).

Allez Santé à tous.

Posté par Malbaree à 11:08 - Commentaires [6] - Permalien [#]


14 janvier 2018

Croisez les doigts pour moi ...

Alors je pense que vous êtes genre 2 à avoir lu mes notes et je vous en remercie :)

Je vais peut être vous perdre en vous demandant un GRAND service, mais je dois mettre toutes les chances de mon côté.

Je vous demanderai de bien croiser les doigts pour moi, demain. Ayez une petite pensée pour cette parfaite inconnue qui raconte son ptit bout de vie. 

Je souhaite quitter ma boîte, mais ne souhaite pas démissionner ; je vais donc supplier pour être licenciée, voire demander une rupture conventionnelle. Ce n'est pas gagné, je suis indispendable (ahaha).

Je n'ai pas le choix, je ne supporte plus de voir couler cette société pour laquelle j'ai tant donné durant ces dernières années. L'échec me fait peur .... les rats quittent le navire (dans ce cas présent, le radeau de la méduse).

J'envisage une reconversion professionnelle, donc une formation pour se faire. Pour info, je suis responsable de centre de profits et fais cela depuis que j'ai 24 ans.

Je ne supporte plus le commerce, les objectifs, le management, les tableaux de bord, les réunions à outrance, les chiffres, les appels d'offre, la prospection, les rdv clients qui me gonflent (le client n'est pas roi, non non, il est juste chiant), les déplacements, les calculs de primes, les entretiens annuels qui sont une perte de temps, et j'en passe. j'aspire à autre chose, mais à quoi ?....

J'ai fait un bilan de compétences l'année passée qui ne m'a servi à rien, à part fermer des portes que j'avais entre-ouvertes. Donc je suis à la case départ.

Je veux juste me tailler de cette boîte qui coule comme un camembert puant et périmé, avant d'y perdre des plumes.

Donc demain, je me lance et demande à partir avec une partie de ma dignité. Le chômage ne me tente pas, mais je pense que s'arrêter quelque temps pour souffler et réfléchir, est un luxe que je peux me permettre.

Allez quoi, croisez, croisez donc tout ce que vous pouvez !

Posté par Malbaree à 17:22 - Commentaires [14] - Permalien [#]

Joël Dicker

Je suis une grande lectrice. Dès que j'ai un peu de temps, j'ouvre un bouquin.

Je ne lis pas pour lire, ni même pour me cultiver,  car malheureusement les bouquins un peu intelligents me gonflent. J'ai essayé pourtant, mais je lis des mots sans laisser mon imagination flâner et mon cerveau se concentrer.

Nan, ce que j'aime, ce sont les bouquins qui vous tiennent en haleine jusqu'au bout, Bref, ceux dont on ne peut connaître la fin avant de l'avoir lue.

Mes bouquins préférés sont "la petite fille de Monsieur Linh" de Philippe Claudel et l'Ecume des jours de Boris Vian.

Une amie libraire (grande fan d'Edgard Poe), et accessoirement critique de bouquin sur un blog, m'a recommandé Joël Dicker.

J'ai donc commencé par son livre à succès "La vérité sur l'affaire Harry Quebert". Je vous le recommande ++++++++ . Je l'ai adoré, je l'ai dévoré ! Je me suis mise à la place de chacun des personnages, ayant de la sympathie pour presque tous. C'est un sacré pavé, mais absorbé en quelques jours seulement. Je ne supportais pas de faire autre chose qu'avancer dans ce livre ; je détestais quitter ces personnages pour gérer ma vie de famille, mon boulot, mes activités extra lecture. Il est fantastique! Je l'ai d'ailleurs offert à pas mal d'amis pour Noel et anniversaires. C'est un bouquin sur lequel on peut largement jeter son dévolu, tant le suspens tient jusqu'à la dernière page. Il raconte une histoire de meurtres mêlées à un amour de jeunesse, perdu à jamais. Enfin, j'ai peur de spoiler, donc je vous laisse le découvrir, si vous êtes cap. Sachez simplement que c'est un livre dans un livre dans un livre ... Vous comprendrez pourquoi après l'avoir, à votre tour, aimé.

Tout naturellement, j'ai lu un deuxième bouquin du même hauteur, parce que j'avais besoin de retrouver sa patte, son suspens, sa plume quoi. J'ai lu et viens d'ailleurs de terminer "Le livre des Baltimore" et mon avis est divisé. On me l'a aussi recommandé, je m'attendais donc à retrouver avec hâte les personnages, chaque soir, quand tout le monde dort ici ... mais non. Ce livre est évidemment bien écrit, mais il y a un genre de faux suspens qui ne m'a pas franchement transcendée ni intéressée. Pire, j'avais envie de sauter plusieurs passages de ce livre qui me semblait répétitif et redondant. Evidemment, on ne connaît pas les secrets avant la fin du livre, mais c'est limite si ces secrets m'intéressaient. Il y est question d'argent et de la vie que l'on peut espérer avec, de famille qui se déchire par jalousie et pour l'appât du gain, d'une histoire d'amour un peu chiante. Donc .... c'est à vous de voir.

La bise.

Posté par Malbaree à 14:21 - Commentaires [3] - Permalien [#]

02 janvier 2018

Surconsommation obligatoire

AAAhhh enfin, Saint Nicolas, Noël, Nouvel An et anniversaire de mon fils sont derrière moi ! La course aux jouets, aux repas et à leurs préparations, à l'emballage de cadeaux, aux listes interminables de choses à faire chaque jour afin de faire que ces fêtes soient réussies, aux courses où tu as envie de tabasser tout le monde (surtout les gens qui annoncent les promos au micro ... mourrez sales gens) !

Alors la nouvelle année, on s'en fout un peu hein. Les gens vont mourir, parce qu'ils sont vieux, pas parce que c'est l'année maudite  qui veut ça ; on va continuer à bosser et à se plaindre de ne pas voir pousser nos mômes parce qu'on bosse trop, on va continuer à faire nos courses le samedi après avoir nettoyé la maison de fond en comble, tout en sachant que le samedi, c'est blindé ;  on va continuer à vouloir faire du sport, parce qu'on voit de plus en plus de vidéos de gens surentraînés pour qui le sport est un genre de Pape salvateur et bienfaisant ; on va vouloir faire du Yoga, qui te ruine le budget des 10 années à venir, parce que c'est bien d'apprendre à respirer, au cas où tu ne le saurais pas. On va vouloir plus recycler et réduire nos déchets parce que c'est primordial, mais payer les choses 1000 euros pour ne pas pouvoir les conserver, ça va être chiant ...

Mais surtout, on va oublier tout ça dès le 1er février, parce que 30 jours en essayant d'être parfaits, ce que nous ne sommes pas, va vite nous saoûler. 

Mais je vous souhaite, malgré tout, d'essayer de le faire, d'y croire au moins un peu.

Des bisous dans vos yeux !

Posté par Malbaree à 09:22 - Commentaires [3] - Permalien [#]

01 janvier 2018

La dépression, c'est quoi ?

Une dépression, c'est quand tu te dis, lorsque tu fais ton sapin avec ton fils et ton mec, que c'est la dernière fois de ta vie que tu le fais. Tu ne savoures pas l'instant, non non, tu pleures en te disant que tu aurais dû en profiter plus.

Mais la dépression se matérialise aussi quand tu te dis, lorsque tu le retires (le sapin hein), que c'est la dernière fois de ta vie de vivante, que tu le retires.

Parce qu'évidemment, tu mourras sans doute dans l'année.

Voilà, voilà.

Bonne et heureuse année à toutes et à tous. 

Posté par Malbaree à 13:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 décembre 2017

Le train du désespoir

Il y a quelques années, j'habitais la GRANDE ville, la capitale, le centre du Monde, the Place to be .... Paris. 

Lorsque j'y vivais, chaque mois, je me devais de remplir ma tâche familiale qui était de rendre visite à mes parents en Lorraine. Pour cela, je prenais le TGV, parce qu'y être en 1h30 c'était bien, mais surtout rentrer à Paris en seulement 1h30, ça n'avait pas de prix.

Bref, je prenais avec moi une petite fiole de vin, histoire de patienter dans le train en me demandant à quelle sauce je serai mangée chez mes parents. Comprenez que j'étais la vilaine, la rebelle, une hooligan d'avoir quitté le cocon à seulement 30 ans. (En vérité, je m'assumais déjà pas mal avant de quitter la Région, folle que j'étais, je louais un appart juste en dessous de chez mes parents ... au cas où j'aurais besoin de pâtes, de riz, de denrées rares).

Une fois, alors que j'étais tranquillement installée dans ce foutu train, un bel Apollon s'installe à côté de moi et manifeste son irresistibe envie de tailler la bavette. Le fait que je sois en train de lire ne le dérange absolument pas et le voilà parti dans un monologue que lui seul comprend. Ce beau brun ténébreux était Turque et ne parlait pas un foutu mot de français ou d'anglais ou même de farci ... non non, il parle Turc et ne parle, d'ailleurs, que turc. Mauvaise langue que je suis ... il connaissait bien un mot en français et c'était "problème". Il s'est donc amusé pendant une bonne demi heure à me raconter je ne sais quoi, en ponctuant chaque phrase par "problème", en souriant de toutes ses dents, comme si nous partagions ses confidences.

Je peux vous assurer que 30 minutes, à sourire bêtement et acquiesçant sans rien comprendre, c'est extrêmement long, mais comme je suis bien élevée (et surtout un peu conne), je ne lui ai pas tourné le dos. Lorsqu'il est descendu du train, j'ai descendu, à mon tour, ma petite flasque de rouge.

Je ne suis pas alcoolique hein, juste pas très courageuse ...

Et vous, avez vous un souvenir de trajet à me raconter ??

Posté par Malbaree à 17:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Mise en bouche

Il y a une bonne quinzaine d'années, j'avais créé un blog sur 20six afin de raconter ma vie de débauche, mes soirées arrosées, mes rencontres insolites, mes joies et peines et mes gueules de bois.

Je n'arrive plus à retrouver ce blog que j'ai lâchement abandonné après quelques années d'écriture. Je me souviens plus ou moins de mes posts, pas franchement intéressants, mais qui avaient le mérite d'exister.

15 ans plus tard, un mioche en plus, un mec stable qui a généré le lardon en question, un ventre ravagé par la grossesse et un visage moins poupon et angélique que jadis, me revoilà. 

Ce blog n'a pas franchement de but précis, ni de vocation. (En fait, pour Noel j'ai reçu un clavier pour ipad, et j'ai envie de l'utiliser ....)

Parfois j'aurais peut être envie de raconter des anecdotes personnelles, parfois j'aurais envie de partager une recette, une photo, parfois j'aurais envie de fermer le blog parce que je me rendrai compte du caractère enfantin de mes pensées et de mon vocabulaire un peu trop simple. Mais je vous promets, que quoiqu'il arrive, j'essaierai toujours d'éviter les fautes d'orthographe et de grammaire.

Bon bout d'an à tous, comme on dit dans le Sud ; parce que j'y vis depuis 4 ans, ..., autant se faire aux coutumes locales.

 

Posté par Malbaree à 11:55 - Commentaires [3] - Permalien [#]